LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Bourgogne-Franche-Comté : la démocratie participative au service de l’urgence climatique

Transition énergétique

Suite au succès de la précédente édition, la région Bourgogne-Franche-Comté reconduit cette année le Festival des solutions écologiques. L’objectif est de favoriser l’émergence d’initiatives locales et de financer les projets les plus intéressants. Explications.

Rimg0

Afin de favoriser la démocratie participative et de promouvoir les initiatives (individuelles ou collectives) en matière de transition écologique, la région Bourgogne-Franche-Comté a lancé la troisième édition du Festival des solutions écologiques. « Cette opération vise à valoriser et à fédérer l’ensemble des actions à vocation écologiques qui sont engagées sur le territoire », explique Sarah Persil, vice-présidente de la région en charge de la vie associative, de la citoyenneté et de la démocratie participative, « la région a déclaré l’urgence climatique, et cette année nous avons notamment décidé de mettre en avant les solutions qui émanent de nos jeunes ».

 

Dans cette perspective, une plateforme participative régionale a été mise en place. Jusqu’au 28 mars, les collectivités du territoire, les citoyens, les chefs d’entreprises, les bénévoles d’associations, mais aussi les établissements scolaires, peuvent y déposer leurs projets pour agir face aux défis climatiques et environnementaux. Les thématiques de ces derniers pourront être très variées : agriculture, forêt, aménagement du territoire, bâtiments durables, biodiversité, environnement, économie circulaire, économie sociale et solidaire, énergies renouvelables, mobilité, usages du numérique…

 

Une aide de 500 à 22000 € par projet

Sarah Persil, vice-présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté en charge de la vie associative, de la citoyenneté et de la démocratie participative ©DavidCesbron.

Ensuite, jusqu'au 28 avril, les dossiers seront instruits par les services régionaux s'occupant de l’énergie, de l'agriculture et de l'économie sociale et solidaire, afin d’évaluer leur pertinence et leur faisabilité selon des critères prédéfinis. Les 2 et 3 mai, la sélection des projets sera effectuée par jury notamment composé de membres de l’Ademe et de représentants de la région. Le 17 juin, une assemblée plénière aura la charge de voter les budgets autour des projets retenus. Une aide financière, allant de 500 € à 22000 €, sera attribuée à chacun des projets sélectionnés afin de faciliter leur réalisation. « Ils disposeront également d’un soutien pour faciliter le montage administratif », explique Sarah Persil, « de plus, certains projets seront fléchés vers d’autres dispositifs d’aides de la région, plus en adéquation avec leur demande ».

 

L’an dernier, 298 dossiers avait été déposés et 216 projets finalement retenus, dont 195 d’entre eux avaient bénéficié d’une aide régionale pour une enveloppe globale de près de 700 000 €. Il semble que la mobilisation soit au moins aussi forte pour cette édition 2022. A noter que les porteurs de projets sélectionnés devront s'engagent également à ouvrir leurs portes durant la semaine du festival (du 24 septembre au 2 octobre prochains) au cours de laquelle des conférences-débats seront organisées. L’an dernier, plus de 34 000 visiteurs se sont déplacés pour le festival, preuve de l’intérêt que suscite ce genre d’événements.

 

Sur le même sujet : retrouvez le programme de la Tournée des initiatives locales de transition énergétique, un évènement organisé par Smart City Mag. 

A lire aussi
Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Ruralitic
Du 23 au 25 août 2022
Tournée de la Transition Energétique - Clermont Ferrand
Le 13 septembre 2022
SIBCA
Du 22 au 24 septembre 2022