LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Des ascenseurs intelligents grâce à l’IA

Transition numérique

Pour optimiser les temps d’attente et de trajet, proposer de nouveaux services aux usagers et renforcer la  télésurveillance, l’ascensoriste Schindler intègre de l’intelligence artificielle à ses ascenseurs. Son objectif : 50 000 ascenseurs « intelligents » d’ici 2024 en France.

Rimg0

« Le Cube », c’est le nom donné à la box connectée développée par le groupe Schindler. Depuis 2018, le fabricant d’ascenseurs déploie cette technologie permettant d’anticiper les dysfonctionnements de ses produits tout en optimisant leur usage, grâce à la collecte de données. Déjà déployée dans un peu plus de 16 000 ascenseurs, Schindler souhaite aujourd’hui accélérer cette digitalisation de son activité. D’ici 2024, il prévoit de « rendre intelligents » 50% du parc dont il a la maintenance en France, soit près de 50 000 unités.

 

L’objectif : « mettre à disposition des services connectés pour les usagers, optimiser les temps d’attente et de trajet, mais également proposer une télésurveillance intelligente et sans interruption pour anticiper les pannes », précise le groupe dans un communiqué.

 

« L’intégration de l’intelligence artificielle est liée à la convergence de deux phénomènes », rappelle Fabrice Bert, directeur marketing et communication de Schindler France. « D’un côté l’accélération digitale globale avec la multiplication des IoT et de l’autre l’arrivée de l’industrie 4.0, tournée vers l’automatisation. Avec 60 millions de trajets effectués chaque jour en France, l’ascenseur est le moyen de transport le plus utilisé au monde. Il était donc logique que ce secteur connaisse une transformation industrielle 4.0 au cœur des smart cities ». 

 

Anticiper les pannes

Les ascenseurs connectés utilisent des capteurs qui transmettent des informations vers une plateforme Cloud qui va anticiper les pannes. « La maintenance prédictive repose sur 1 000 paramètres surveillés en temps réel pour une intervention 5 fois plus rapide », assure le groupe. Grâce à cela, l’objectif de Schindler est de répondre au principal enjeu de mobilité urbaine selon lui : faire en sorte que les gens circulent plus vite.

 

Dans le même temps, cette technologie intègre plusieurs services connectés. Le groupe a notamment développé une plateforme permettant d’envoyer des informations en temps réel à ses clients sur leurs smartphones mais également d’obtenir des informations via un flash code sur le palier de l’ascenseur. Pour le fabricant, l’ascenseur est aussi le lieu idéal « pour communiquer via des écrans dynamiques dans la cabine ou au niveau du palier, qu’il s’agisse d’espaces privés, de collectivités, des transports publics, ou du tertiaire. »

 

« Certes le secteur de l’ascenseur n’a pas été précurseur dans l’IoT, concède le responsable marketing. Mais depuis 2018, tous nos ascenseurs neufs sont connectés. » Au-delà de l’Hexagone, l’ambition du groupe est, d’ici 2023, de franchir le cap d’un million d’équipements connectés à travers le monde.

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Ruralitic
Du 23 au 25 août 2022
RUGGEDISED la conférence finale
Le 6 septembre 2022
Tournée de la Transition Energétique - Clermont Ferrand
Le 13 septembre 2022