LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Seine-Saint-Denis : le SII préfère Microsoft Exchange à Office 365

Technologie

Le syndicat mixte des systèmes d’information du 93 a décidé de faire évoluer la messagerie des collectivités dont il gère le SI vers Microsoft Exchange. Un choix en cohérence avec la récente circulaire de la DINUM recommandant de ne plus utiliser Microsoft Office 365. Explications.

Rimg0
La circulaire du 15 septembre 2021 déconseille aux administrations publiques l'utilisation de Microsoft Office 365.

Le SII (Syndicat Intercommunal d’Informatique) qui accompagne les collectivités de Seine-Saint-Denis dans leur transition numérique est en train de migrer les messageries des communes dont il s’occupe, passant de MDAEMON (sa solution actuelle) à Microsoft Exchange. L’organisme fait ainsi le choix notable de conserver en interne l'hébergement des messageries concernées, plutôt que d’avoir recours à Microsoft Office 365. Cette décision a été prise avant même la publication par la DINUM (Direction Interministérielle du Numérique), le 15 septembre dernier, d’une circulaire demandant aux administrations françaises de ne plus utiliser Office 365, compte-tenu des dysfonctionnements et indisponibilités répétées de la suite bureautique online.

 

« Le caractère sensible et confidentiel des applications de messageries et les situations de blocage rencontrées sur Office 365 ont dicté notre choix », explique Daniel Lhrar, DSI du SII, « de plus, par rapport, à notre solution précédente, Exchange offre davantage de fonctionnalités, notamment sur la gestion des partages d’agendas, et il dispose d’une plus grande ouverture sur l'écosystème bureautique ». Aujourd’hui, plusieurs villes importantes de Seine-Saint-Denis confient la gestion de leur SI au SII, dans le cadre d’un transfert de compétences, afin de bénéficier d'économies d'échelle et du partage de connaissances et d’expériences induit : Bobigny, La Courneuve, Le Blanc-Mesnil et Tremblay-en-France. Les messageries de ces communes vont progressivement migrer vers Exchange dans les prochaines semaines.

 

Près de 3000 boîtes aux lettres transférées

Actuellement, des tests sont en cours sur le site du SII pour préparer cette opération (ces tests incluent les annuaires - Active Directory - couplés avec Exchange). « Ensuite, nous migrerons la messagerie de Bobigny, puis celle de Tremblay en France, et enfin les deux autres », indique Daniel Lhrar, « au total, nous allons transférer près de 3000 boîtes aux lettres ». Dans un deuxième temps, le SII créera une hybridation avec d’autres outils Microsoft (Teams et Sharepoint notamment) pour fournir aux utilisateurs une suite collaborative ouverte.

 

« Pour les collectivités, le passage à Exchange représente un véritable saut qualitatif », poursuit Daniel Lhrar, « cela ouvre de nouvelles perspectives, nous allons notamment travailler sur l'interopérabilité avec les intranets ». Pour l’avenir, le SII a d’ailleurs d’autres projets. Il est prévoit, par exemple, l’intégration d’outils visant à améliorer la GRC (Gestion de la Relation Citoyen) et facilitant la démocratie participative. L’idée est notamment de permettre la réalisation des votes consultatifs auprès des administrés.

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Les rencontres des datacenters, des territoires & des données souveraines
Le 24 mars 2022
Assises Européennes de la Transition Energétique
Du 31 mai au 2 juin 2022