LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Bornes de recharge : record de déploiements sur les six derniers mois

Recharge électrique

Le ministère de la Transition écologique se félicite du déploiement de 11 000 bornes de recharge publiques en France, sur les six premiers mois de l’année, soit une hausse de 33% par rapport à 2020. L’Hexagone compte désormais 43 000 points de charges publics. Et sur autoroutes : 50% des aires sont équipées. La France se hisse ainsi à la deuxième place des pays européens les mieux lotis en infrastructure de recharge publique.

Rimg0

L'objectif des 100 000 bornes de recharge en accès public à la fin 2021, fixé en octobre dernier par le gouvernement, a clairement peu de chances d’être atteint. Mais les déploiements se sont tout de même considérablement accélérés ces derniers mois, s’est félicité Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, lors d’un déplacement à Bonneuil-sur-Marne le 15 juillet. « L’année 2021 marque une véritable accélération sur le déploiement des bornes de recharge, mais nous savons qu’il nous faut encore accélérer car cela reste un des principaux leviers pour le développement du véhicule électrique », a déclaré la ministre.


Alors qu’en décembre 2020, la France comptait 32 700 points de recharge ouverts au public sur le territoire, le gouvernement en dénombre aujourd’hui 43 700, soit 11 000 supplémentaires installées en 6 mois. « Cela représente une hausse de 33% du nombre de bornes sur les six premiers mois 2021 », souligne le ministère. Au total, en comptant les bornes privées (chez les particuliers, dans les copropriétés, sur les parkings d’entreprises…), plus de 612 000 points de recharge sont désormais déployées sur l’ensemble du territoire. « Ce maillage fait de la France l’un des pays les mieux équipés d’Europe : plus de 20% des bornes installées en Europe se situent en France », poursuit le ministère.


La moitié des aires d’autoroutes équipées en bornes rapides

Autre chiffre positif : celui des bornes accessibles sur les aires d’autoroutes. « La moitié des aires d’autoroute sont aujourd’hui équipées de bornes de recharge rapide soit 164 aires de service », a indiqué Barbara Pompili. En cette période de départs en vacances, ces bornes sur autoroutes répondent à un besoin de recharge sur les trajets longue distance, a rappelé la ministre. Selon elle, toutes les aires du réseau autoroutier concédé seront équipées de stations de recharge pour véhicules électriques d’ici la fin 2022.


Quant au réseau routier national non concédé, son équipement en bornes de recharge sera réalisé à la même échéance grâce à la mobilisation des services de l’État et de financements exceptionnels de 100 millions d’euros, a précisé la ministre.


Enfin, concernant spécifiquement les bornes de recharge rapides, qui permettent une recharge en moins de 20 minutes, la France en compte plus de 4000 (2 700 disposent d’une puissance supérieure à 50 kW et 1 100 d’une puissance supérieure à 150 kW). « Depuis le début de l’année nous avons doublé le nombre de points de recharge très rapide pour permettre aux français d’effectuer des déplacements longue distance en véhicules électriques cet été », a souligné Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports. « Nous devons poursuivre et amplifier cette dynamique, nous annoncerons de nouvelles mesures et un plan d’accélération à la rentrée, avec la filière automobile. »


La France : N°2 européen des bornes publiques

Ces chiffres mis en avant par le ministère de la Transition Ecologique font échos à une récente communication de l’association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA), relayée par l’association Avere-France. Elle positionne la France à la deuxième place du Top5 européen des pays les plus équipés en bornes de recharge publiques, juste derrière les Pays-Bas, mais devant l’Allemagne, l’Italie ou la Suède.


L’ACEA note cependant une forte disparité dans les déploiements d’infrastructures de recharge en Europe. Selon ses chiffres : 70 % de l'ensemble des points de charge déployés au sein de l'UE sont ainsi concentrés sur seulement trois pays : les Pays-Bas (29,7 %), la France (20 ,4 %) et l'Allemagne (19,9 %). Pourtant, ces trois pays ne représentent que 23 % de la superficie européenne. 

 

« Ce déploiement inégal des infrastructures de recharge est évident depuis que l'ACEA a commencé son analyse annuelle en 2018. Sans action décisive immédiate, il est peu probable que cela s'améliore dans les années à venir », prédit l’association, qui déplore donc une « Europe à deux vitesses » en matière d’infrastructure de recharge.

A lire aussi
Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Smart Cities Tour - Angers
Le 9 septembre 2021
Les Assises de l'Intelligence Artificielle et des territoires
Le 24 septembre 2021