LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

[VivaTech] Montpellier lance son deuxième appel à projets autour de la ville intelligente

Innovation

La métropole de l’Hérault va accompagner et co-financer dix projets de R&D proposés par des entreprises ou des associations. Parmi les thématiques abordées : la mobilité, l’environnement, l’IOT ou les trottoirs intelligents. Un moyen pour la collectivité de créer une dynamique interne autour de l’innovation tout en accompagnent le développement de jeunes pousses.

Rimg0

Après un premier appel à projets lancé en 2019, Montpellier Méditerranée Métropole a décidé de renouveler l’opération en 2021. Le 14 juin dernier, la collectivité a lancé son « Appel à projets innovants et expérimentation au service de la ville ». L’objectif est « d’identifier 10 projets d’entreprises ou d’associations susceptibles de faire émerger des services innovants et usages pour les citoyens, le territoire ou la collectivité », résume Montpellier 3M.


Le principe est toujours d’accompagner des projets de R&D notamment grâce à une collaboration étroite entre les directions métier de la métropole et les lauréats. Outre cet accompagnement, les projets retenus bénéficieront aussi d’un financement couvrant 50 % de leur développement, soit 40 000 euros maximum. Selon les retours du premier appel à projets, le budget adéquat pour un POC (proof of concept) est en effet d’environ 80 000 euros.


Les thématiques sont volontairement très larges, afin de susciter un maximum de propositions. Les projets devront ainsi porter sur les thèmes suivants : la mobilité, la culture, l’énergie, l’environnement, vivre la ville (médiation et participation citoyenne…), les parcours en ville, l’inclusion numérique, l’IOT, les trottoirs intelligents et l’eau. Ces thèmes ont été élaborés à partir des besoins des directions métier. Les candidats ont jusqu’au 17 septembre pour proposer leurs projets. Les premières expérimentations pourront commencer fin 2021/début 2022.


Une opération gagnant-gagnant

En 2019, le premier appel à projets de Montpellier 3M avait reçu 33 candidatures parmi lesquelles ont été choisis les 10 lauréats. Même si la crise sanitaire a quelque peu ralenti cette première opération, elle a permis le développement de solutions telles que Sitowie, une plateforme logicielle simulant la dégradation des bâtiments pour anticiper les opérations de maintenance. Parmi les autres solutions développées : une plateforme de covoiturage (VOP / Modulauto) ou encore un système d'optimisation de la consommation énergétique des piscines, grâce à une gestion fine de la température de l’eau par des algorithmes d’intelligence artificielle (Sunny Shark).


Pour Montpellier Méditerranée Métropole, un des principaux bénéfices de ces appels à projets est de s’ouvrir à des idées auxquelles elle n’aurait pas forcément pensé. Ils permettent également de créer une dynamique interne autour de l’innovation. Et pour les directions métier, un appel à projets sert à faire de la veille technologique, sans s’engager forcément à adopter la solution développée. Côté lauréats, ils bénéficient d’un financement et d’un accompagnement leur permettant de mieux appréhender la réalité des collectivités afin éventuellement de cibler ultérieurement ce marché. Les lauréats peuvent également expérimenter leurs solutions sur le territoire et accéder à des données de la métropole pour développer leur technologie. Un système gagnant-gagnant, estime Montpellier 3M.


Ce deuxième appel à projet a été présenté à l’occasion du salon Viva Technology, qui s’est tenu à Paris Expo porte de Versailles du 16 au 19 juin.

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
2èmes Rencontres des datacenters, des territoires & des données souveraines
Le 30 mars 2023
Assises Européennes de la Transition Energétique
Du 23 au 25 mai 2023