LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

2ème Baromètre Smart Territoires : Grand Prix pour Toulouse Métropole et pour le Syndicat d’énergie du Finistère

Aménagement du territoire

Organisé par la FNCCR, en partenariat avec BIM World, Tactis et Smart City Mag, le 2ème baromètre des Smart Territoires a consacré Toulouse Métropole en lui décernant le Grand Prix 2020 dans la catégorie « collectivité locale ». Pour sa part, le Syndicat d’énergie du Finistère (SDEF) remporte le Grand Prix dans la catégorie « groupement technique ».

Rimg0

Contexte sanitaire oblige, c’est par écran interposé que les récompenses du Baromètre Smart Territoires ont été décernés le 22 décembre dernier. Pour sa deuxième édition, ce « concours de beauté » a vu s’affronter, dans la catégorie Collectivités Locales, une vingtaine de participants, dont neuf métropoles, une communauté urbaine, quatre communautés d’agglomération, une communauté de communes et cinq communes. Notons que, derrière Toulouse Métropole, les quatre concurrents suivants (Nantes Métropole, Grenoble Alpes Métropole, Agglo de la Rochelle et Dijon Métropole) se tiennent dans un mouchoir de poche, avec des dossiers de très bonne qualité.
Nos lecteurs ne seront pas surpris de trouver un outre parmi les candidats des collectivités que nous avons visitées en reportage ou à l’occasion du Smart Cities Tour (Val d’Alzette, Nîmes, Pau, Soissons, La Rochelle…).
Dans la catégorie des groupements techniques, huit candidats étaient en lice, dont six syndicats d’énergie, un syndicat des eaux et une structure de mutualisation informatique. Sans grande surprise, c’est un syndicat d’énergie, celui du Finistère (SDEF), qui a part avec le Grand Prix.

Le palmarès se complète de trois trophées « transversaux » (Innovation & ambition, éthique & durable et inclusif et citoyen) respectivement décernés à Morbihan Energies, à l’Agglomération de La Rochelle et à la Communauté Urbaine du Grand Poitiers.

Dans les Grands Prix comme pour les Trophées, les dossiers ont été appréciés par le jury (partenaires et experts) à la lumière de cinq critères d’évaluation : l’ouverture partenariale de la gouvernance, la maîtrise publique des données, le degré d’implication des citoyens, la diversité des thématiques traitées et le niveau de transversalité mise en œuvre dans le déploiement des projets.

Les résultats de ce deuxième baromètre confirment plusieurs tendances. Côtés collectivités : la montée en puissance des villes moyennes, la prévalence d’une vision de la ville intelligente dans laquelle la technologie est au service des politiques publiques (et non le contraire) et la maturité croissante des politiques urbaines guidées par la data. Côté groupements techniques, l’urgence de la transition énergétique opère sans aucun doute comme un puissant stimulant pour faire sortir des projets de plus en plus matures et efficients. Nous reviendrons dans nos prochaines éditions sur les réalisations qui ont permis aux lauréats de l’emporter.

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
La Tournée à Malaunay
Le 9 février 2021
Smart Cities Tour - Arras
Le 16 février 2021
Smart City & Smart Grid
Du 10 au 11 mars 2021