SMARTCITY
2019 © Tous droits réservés
LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

[DIAPORAMA] Retour sur le Smart Cities Tour de Béthune

Evènement

La première étape du Smart Cities Tour s'est déroulée le 9 novembre à Béthune. Retour en images sur cet événement dédié aux élus et cadres territoriaux des villes petites et moyennes.

Rimg0
Première étape du #SCTour à Béthune, coorganisé avec la FNCCR, et en partenariat avec Villes de France, l’Avicca, Signify, Sogetrel, Orange Business Services, Enedis, Bouygues Energies et Services, Axione. Au programme : la vision de la ville intelligente par Béthune, la maîtrise énergétique d’un territoire, le financement des projets « smart »... #SCTBethune
RTimg0
Rimg1
« On peut faire de la smart city à toutes les échelles de taille de ville, dans les métropoles et dans les plus petites collectivités. » Ariel Gomez, rédacteur en chef de Smart City Mag
RTimg1
Rimg2
« Nous avons repensé notre vision pour remettre le citoyen et l'usager au cœur du projet. C'est ce que nous avons essayé de faire avec la smart city. » Olivier Gacquerre, maire de Béthune
RTimg2
Rimg3
« On peut faire de la transition énergétique à toutes les échelles, grâce à la très grande modularité des ENR qui est un véritable atout » Eric Vidalenc, responsable pôle Transition énergétique à la direction régionale Hauts-de-France de l’ADEME
RTimg3
Rimg4
« La décentralisation énergétique est en marche, notamment avec le développement de l'autoconsommation individuelle et collective. D'ici 2030, il y aura 4 millions d'autoconsommateurs en France. » Thierry Pages, directeur régional d’Enedis
RTimg4
Rimg5
Bertrand Mathieu, chef de marché Secteur public de Signify France, explique comment « smartiser » les territoires grâce à la lumière.
RTimg5
Rimg6
« Le chef d'un projet smart city doit être placé au plus près de l'exécutif pour pouvoir décrocher plus facilement des subventions. » Pierre Ferrari (au centre), directeur de la Stratégie Numérique et chef de projet Modernisation à la ville d'Arras, accompagné de Denis Hourdé (à gauche), directeur des stratégies partenariales et des politiques contractuelles.
RTimg6
Rimg7
« Il faut être opportuniste. La Caisse des Dépôts comme les ministères peuvent être des acteurs pertinents pour financer des projets smart city. » Mickaël Hiraux, maire de Fourmies
RTimg7
Rimg8
« Quand on équipe les bâtiments municipaux de capteurs, on baisse la consommation de 15 %. » Thibault Boullé, développeur commercial de l'offre Smart City chez Sogetrel
RTimg8
Rimg9
« Rendre une ville intelligente : ça rapporte. Il faut accepter d'investir, afin de réaliser ensuite des économies. Chasser des subventions à tous les niveaux, ça ne sert à rien. » Jérémie De grande, directeur général des services de la ville de Béthune
RTimg9
Rimg10
« Il n'y a pas de smart city sans confiance. Il faut être vigilant quant à la protection des données et leur gouvernance. » Delphine Woussen, directrice Smart Cities d’Orange Business Services
RTimg10
Rimg11
« L'enjeu n'est pas que la souveraineté des données, celle des réseaux numériques et des systèmes d'information doit aussi être une préoccupation majeure des projets smart city. » Jean-Luc Sallaberry, chef du département numérique à la FNCCR
RTimg11
A lire aussi
Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Global LiFi Congress
Du 12 au 13 juin 2019
Smart Cities Tour à Soissons
Le 13 juin 2019
Parkopolis
Du 19 au 20 juin 2019