SMARTCITY
2018 © Tous droits réservés
LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Lissage des pics : une démarche initiée aux Pays-Bas

Mobilité

Pour réduire les embouteillages et améliorer la qualité de l’air, la ville de Rotterdam a testé le lissage des pics. Le principe ? Récompenser les comportements vertueux des automobilistes.

Rimg0

Dès 2008, Egis a commencé à expérimenter le lissage des pics du trafic routier aux Pays-Bas. L'objectif était de fluidifier la circulation, notamment sur les autoroutes. L’entreprise a pu utiliser des caméras LAPI (à lecture automatisée de plaques d’immatriculation) afin d’étudier les habitudes des automobilistes. Elle les a ensuite contactés, la législation permettant d’identifier les propriétaires des véhicules dont les plaques minéralogiques ont été "lues".
À Rotterdam, des automobilistes ont ainsi été invités à participer au programme. Pendant un an, à chaque trajet évité, ils gagnaient 2 euros de récompense. Après une décennie d’expérimentation, rue par rue, près de 12 000 volontaires ont été recrutés, 60 % ont modifiés leurs comportements et les embouteillages ont été réduits de 6 %. « Et le bénéfice va au-delà, affirme Célia Darrisse, chargée de développement commercial chez Egis Projet. Même après l’arrêt des récompenses, 85 % des automobilistes ont conservé les bonnes habitudes acquises lors du programme. » Satisfait des expérimentations menées dans le pays, l’État néerlandais réfléchirait à une évolution du modèle économique pour passer d’un financement public à un financement par les entreprises.

 

Pour en savoir plus sur le lissage des pics, lisez le retour d'expérience du projet "Chasseur de bouchons" mené à Boulogne-Billancourt, publié dans notre numéro 18 !

A lire aussi
Le magazine
Contact annonceurs

Service commercial
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 769 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Salon des Maires et des Collectivités Locales
Du 20 au 22 novembre 2018
Future Days
Le 22 novembre 2018
Atelier Villes et Territoires intelligents
Le 27 novembre 2018