SMARTCITY
2017 © Tous droits réservés
LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Salon des Maires et des Collectivités : sélection de nouveautés "smart"

Innovation

Gestion de l’éclairage, de l’énergie, des ordures, équipements sportifs connectés… Le Salon des Maires et des Collectivités sert, comme tous les ans, de plate-forme de lancement pour un certain nombre de nouveautés. Petite sélection, plutôt connectée, à la veille de l'édition 2017 de l'événement.

Rimg0
© SMCL2016

Axon : la preuve par l’image et par les caméras piéton

La société est nettement moins connue que son produit phare : le Taser. Pourtant, le pistolet à impulsion électrique qui équipe les forces de l’ordre – présenté par Axon comme une arme de dissuasion susceptible d’éviter le recours aux armes létales -, n’est pas son seul domaine d’expertise. Cette société américaine créée en 1993 propose également une gamme de caméras personnelles destinées notamment aux forces de sécurité, ainsi que la solution logicielle qui permet d’exploiter et de faire vivre intelligemment les données ainsi capturées. Deux modèles de caméras sont proposés en France : Axon Body 2, un modèle qui se porte sur le corps, idéalement sur la poitrine, grâce à une vaste gamme d’accessoires de fixation ; et Axon Flex 2, un modèle en deux parties (caméra plus batterie) qui se fixe sur l’axe de la tête, sur le côté d’un casque par exemple. Ces deux modèles, qui résistent aux chocs, à la poussière et à l’eau, ont une autonomie de 12 heures et une mémoire embarquée de 64 Go, de quoi enregistrer localement de nombreuses d’images, selon le format d’enregistrement choisi (de la full HD à la SD).

Les caméras sont vendues avec leur socle de charge, qui permet en même temps de vider leur carte mémoire. Selon le choix de l’exploitant, cela peut se faire soit dans un dispositif de stockage local baptisé Commander (aux fonctions limitées), soit sur une plate-forme cloud du nom d’Evidence.com. « Le plus important, c’est le logiciel, explique Cathy Robin, responsable de la société pour la France depuis janvier 2017. Il permet non seulement de garder ses données sur le cloud (6 mois en France), mais aussi des les classer, de les ranger et de les trier par date, par catégorie, par agent… ». Grâce à l’intelligence artificielle qui assiste le logiciel, il est possible de rechercher des séquences précises dans les 6 mois d’images conservées. On peut aussi connecter les caméras avec les smartphones pour, par exemple, récupérer une position GPS ou transférer des notes liées à une action. Par ailleurs, il existe des accessoires qui permettent de faire le lien entre les caméras et les tasers, pour faire en sorte que la caméra s’active lorsqu’on dégaine le pistolet électrique. Notons, enfin qu’avec Evidence.com la police peut répondre à des réquisitions de la justice concernant les images vidéo en envoyant des liens et non plus des DVD.

 

Predict services : plate-forme améliorée pour une meilleure gestion des risques

Société spécialisée dans la gestion des risques naturels depuis une dizaine d’années, Predict Services s’appuie sur une plateforme web d’information préventive et collaborative pour permettre aux collectivités et à leurs habitants de mieux gérer les risques, notamment hydrométéorologiques, et d’être plus résilients face à leurs conséquences. Les informations issues de cette plate-forme sont croisées avec celles des réseaux de transports et d’énergie, ce qui permet d’optimiser les organisations et les ressources pour une gestion intelligente de la ville. Ces informations, fournies en temps réel, permettent de comprendre et de localiser les risques sur des fonds car
tographiques. Les collectivités peuvent ainsi par exemple visualiser les précipitations et leur intensité. Des applications smartphones permettent également d’avoir accès à ces informations. Predict Services a fait évoluer récemment ses services et sa plate-forme web pour la doter de nouvelles fonctionnalités et permettre un accès plus facile à l’information sur les risques. Parmi ces nouvelles fonctionnalités, notons la possibilité offerte aux collectivités de réaliser leur DICRIM (Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs) en ligne, une évolution qui permettra plus facilement aux communes de l’arc méditerranéen de se mettre en conformité avec l’obligation de finaliser leur DICRIM d’ici la fin de l’année. Par ailleurs, le support à l’élaboration du Plan Communal de Sauvegarde (PCS) a été repensé et enrichi vis à vis des risques. Les communes peuvent ainsi compléter leur PCS en ligne avec l’assistance d’un ingénieur, et remettre ce document en Préfecture.

 

Eclatec : deux nouveaux luminaires LED

Située en Meurthe-et-Moselle, la société Eclatec présente cette année deux nouvelles gammes de luminaires à sources LED, baptisées Like et Stelium. Le gamme Like, préconisée pour un éclairage piéton dans les parcs et jardins, voies piétonnes, parkings et autres pistes cyclables s’installe idéalement entre 3,5 et 6 m de hauteur. La gamme Stelium, pour sa part, est dévolue à l’éclairage routier et aux abords des villes. C’est un équipement polyvalent, doté d’un large choix de variantes et d’options. Le modèle Stelium 1 est conseillé pour les zones piétonnes, résidentielles ou pour l’éclairage de voies. La hauteur d’installation conseillée est de 4 à 8 m. Le Stelium 2, pour sa part, vise les routes, les voies urbaines et les voies interurbaines secondaires. De ce fait, il s’installe plutôt entre 6 à 10 m (Stelium 2).

 

Advizeo by Setec : solution IoT pour réduire sa facture énergétique

Filiale de Bouygues Telecom, Objenious présente sur son stand la solution d’optimisation des consommations énergétiques Advizeo, conçue par son partenaire Setec. Cette solution clés en mains, qui peut être déployée en quelques semaines, sans passer forcément par un installateur spécialisé, se compose d’objets connectés pour mesurer toutes ses consommations d’énergie (électricité, eau gaz) et le confort de son bâtiment (température, hygrométrie, Co2), d’une connectivité dédiée LoRa fournie par Objenious et d’une application complète et multi-mesures (disponible sur Smartphone, tablette et ordinateur). Un tel dispositif permet de générer des alertes automatiques et pré-paramétrées en cas de consommations anormales, de pannes et de fuites. Elle comprend aussi une prestation de conseil et de recommandations issues de l’analyse des ingénieurs en management de l’énergie.
Advizeo s’adapte à différentes problématiques et typologies de bâtiments (de 100 à 100 000 m²) que l’on peut trouver dans les communes. Cela va des logements collectifs à la piscine municipale, en passant par les bureaux, musées, salles des fêtes, gymnases… La solution permet aux communes de monitorer l’ensemble de leur parc immobilier et permet de répondre aux exigences réglementaires (loi pour la transition énergétique et la croissance verte - loi 2015-992 -, Grenelle 2, décret sur la qualité d’air). D’après Objenious, la solution Advizeo permettrait de faire économiser aux collectivités jusqu’à 25 % de leur facture énergétique. 

 

Deepki Collect : collecte automatisée des consommations énergétique

La maîtrise de la consommation énergétique passe avant toute chose par un suivi précis et permanent de celle-ci. Or, dans certaines collectivités, cela suppose le suivi de milliers de factures chaque mois, une tâche dont l’ampleur freine beaucoup d’élans. L’outil proposé par la société Deepki s’appuie sur la collecte automatisée de toutes les données utiles des documents (factures énergétiques, contrats, rapports de maintenance…) en rapport avec cette consommation énergétique. Ces données sont ensuite recoupées avec les données techniques et patrimoine, ce qui permet d’accéder à une vision claire et globale de ses consommations. Libérés de la tâche fastidieuse de la saisie des factures et autres documents, les agents de la collectivité peuvent mettre à profit le temps économisé pour mettre en œuvre des mesures d’économie. Deepki affirme par ailleurs que cette automatisation de la collecte permet de baisser de 5 % les coûts des contrats de maintenance

 

Valmont Sermeto : colonne lumineuse modulaire Smart Jalousi

Attachée à l’alliance de l’esthétisme et de la fonctionnalité, la société Valmont propose parmi les nouveaux produits qui sont dévoilés au SMCL une colonne lumineuse baptisée Smart Jalousie. Destinée essentiellement aux zones piétonnes, cette colonne dérivée de la gamme Jalousie - à la fois discrète et élégante - est capable d’accueillir, en fonction du contexte et des besoins, de nombreux accessoires, tels que des haut-parleurs, des prises USB pour la recharge de téléphones, des caméras de vidéo protection, des attache-vélos de différente forme… Ce nouveau produit s’inscrit dans la démarche "d’hybridation urbaine" défendue par Valmont, un courant qui cherche à sortir de l’uniformisation des formes, des couleurs et des fonctions qui se sont imposées dans le mobilier urbain, et notamment dans l’éclairage.

 

Tridonic : programmateur local d’éclairage extérieur

Pas encore passé au smart lighting intégral, avec candélables connectés et gestion unifiée du réseau à distance ? Tridonic a conçu une solution pour gérer localement, de manière simple et flexible, le paramétrage des luminaires de rue qui ne sont pas encore connectés. Il s’agit d’un programmateur (ready2mains) intégré dans un boîtier prévu pour une utilisation itinérante à l’extérieur. Pas besoin de nacelle ni de câblage supplémentaire, le branchement
se fait à partir de l’armoire de commande, via le réseau 230 volts. Grâce au protocole U6Me2, on peut ainsi programmer tous les luminaires sur une distance jusqu’à 1 500 mètres en moins de 10 minutes. Cette solution permet de réaliser des économies d’énergie grâce aux fonctions de gestion de l’éclairage comme ChronoSTEP (réduction autonome de puissance) et de simplifier les opérations de maintenance de manière significative.

 

EBDS : répéteur GSM prêt à l’emploi

Couverture des opérateurs mobiles défaillante, bâtiments HQE (haute qualité environnementale) qui bloquent les ondes… la réception de la téléphonie mobile à l’intérieur des bâtiments, qu’il s’agisse de la voix ou de la data, laisse souvent à désirer. C’est pour lutter contre ces phénomènes que la société grenobloise EBDS met sur le marché un nouveau répéteur GSM prêt à l’emploi et compatible avec tous les opérateurs mobiles qui s’adapte aux petits bureaux comme à des bâtiments de plusieurs étages. Une fois installé, le répéteur ne nécessite aucune configuration pour fonctionner. L’équipement se présente sous la forme d’un kit qui comprend le répéteur, une antenne extérieure à poser sur le toit, et les antennes intérieures à installer dans les différentes pièces ou aux différents étages du bâtiment. Pour les installations d’une certaine taille, il convient néanmoins d’en confier l’installation à une entreprise disposant des compétences radio et des autorisations pour les travaux en hauteur.

 

Mouv’roc de Gomouv’ : station de sport-santé innovante et connecté

Faire un peu de sport sans la contrainte des horaires d’ouverture d’un espace et sans se soucier de la météo, telle est la proposition de la station de sport connectée Mouv’roc. L’équipement se présente comme un bloc équipé de divers agrés et recouvert d’une toiture. Equipée d’un éclairage solaire d’un module USB pour la recharge d’équipements mobiles, la station intègre aussi une série de QR codes installés à côte des appareils. En les flashant avec son smartphone, on peut accéder à quelque 90 exercices différents expliqués par de courtes vidéos. La gamme Mouv’roc se compose de quatre modèles personnalisables commercialisés entre 14 350 € et 32 990 € HT, hors éclairage solaire et module USB, options pour lesquelles il faut ajouter 4 028 € HT.

 

Connect Sytee Tri Station : plate-forme d’apport volontaire nouvelle génération

Connect Sytee présente une plate-forme d’apport volontaire de nouvelle génération, autonome en énergie - grâce au recours aux panneaux solaires montés sur candélabre -, sécurisée, et incitative pour les usagers, puisque ces derniers reçoivent des récompenses pour le tri de certaines matières. Ce point de collecte permet de traiter 3 ou 4 flux (ordures ménagères, verre, papier/emballages, possibilité de rajouter un flux pour les biodéchets) et l’énergie produite par le lampadaire permet d’alimenter le panneau d’informations pédagogique qui récupère et affiche les données (ex : poids collecté, résultat par rapport aux autres quartiers) ainsi que la caméra de surveillance connectée. Les capteurs qui mesurent les niveaux de remplissage des conteneurs envoient les informations en temps réel à la société de collecte pour que cette dernière ne déclenche le ramassage que lorsque les conteneurs sont pleins. Ces derniers peuvent être enterrés, aériens ou bacs classiques protégés de façon esthétique.

 

Paytweak : le paiement dématérialisé pour les collectivités

La start-up normande Paytweak présente une solution globale et totalement inédite de paiement dématérialisé. Cette solution, présentée comme « ultra sécurisée » par ses fondateurs, permet aux professionnels de déclencher des encaissements à distance et de recevoir les fonds directement sur le compte en banque, sans délai, sans intermédiaire ni commission. Le système, qui a pour but d’éviter la fraude à la carte bancaire lorsqu’on fait des paiements par téléphone, fonctionne par un mécanisme qui permet à celui qui facture de générer un lien de paiement sécurisé, qu’il envoie au payeur par SMS pour par e-mail authentifié. Lorsqu’il clique sur le lien, le consommateur est dirigé vers l’interface de paiement de la banque de celui qui facture pour y renseigner les coordonnées de sa carte bancaire. La transaction n’est confirmée qu’une fois que la banque du consommateur a vérifié son identité via le système 3D secure. Paytweak a mis en place un système de ce type avec la commune de Gisors (Eure). Le conservatoire, la cantine scolaire, le centre de loisirs ou l’office de tourisme peuvent ainsi facturer en toute sécurité. 

A lire aussi
Le magazine
Contact annonceurs

Service commercial
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 769 21 82 45

Recevoir la Newsletter
OK
Agenda
SMARTLAND, la ville ingénieuse
Du 12 septembre au 22 décembre 2017
5èmes Universités de la sécurité
Du 22 au 23 janvier 2018
Forum International de la Cybersécurité
Du 23 au 24 janvier 2018