LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

France Stratégie lance un guide d’évaluation de l’impact du THD

Très Haut Débit
H_1
Lionel Janin, expert numérique chez France Stratégie et co-auteur du guide.
La valeur socio-économique s’apprécie en fonction de 3 catégories d’acteurs qui gagnent au déploiement des réseaux

Le sujet du très haut débit (THD) est en pleine lumière ces dernières-semaines, avec notamment le rapport de la cour des comptes sur les RIP, le discours du président Macron sur le plan THD, l’annonce d’Altice de déployer la fibre sans investissement public. Dans ce contexte, France Stratégie met à disposition un guide d’évaluation des impacts socio-économiques des projets de déploiement de la fibre. Lionel Janin, expert numérique et co-auteur de ce guide, nous explique l’intérêt de cette méthodologie pour les décideurs.

Depuis la mi-juillet, France-Stratégie met gratuitement sur son site une méthode d’évaluation des impacts socio-économiques des projets de déploiement du THD. Pourquoi avoir conçu un tel guide ?
France Stratégie est un laboratoire d’idées public : on réalise des travaux de prospective et d’évaluation des politiques publiques. Avec ce guide disponible en ligne, nous proposons une méthodologie permettant aux porteurs de projets d’investissements dans le très haut débit d’évaluer les impacts socio-économiques, au-delà de la commercialisation. Le déploiement du THD peut en effet apporter des bénéfices aux acteurs économiques locaux et aux populations, y compris dans les zones peu denses ; notre guide les valorise et éclaire le décideur en amont du projet.

 

Vous parlez d’impacts socio-économiques, quels sont-ils ?
La valeur socio-économique s’apprécie en fonction de 3 catégories d’acteurs qui gagnent au déploiement des réseaux. D’une part, les consommateurs : ils accèdent à de nouveaux services grâce au THD. Ensuite, les entreprises, pour lesquelles une bonne connexion permet de vendre en ligne, de gagner en efficacité et en productivité. Enfin, ce sont les agents des services publics, l’administration pouvant développer de nouvelles offres telles que la télémédecine. La fibre optique est une technologie évolutive ; une fois installée, il suffit de changer les équipements chez l’usager pour améliorer le débit et s’adapter aux nouveaux besoins. Elle autorise donc une vision à long terme, à horizon 30 ans.

 

Quelles solutions s’offrent à ceux qui suivraient votre méthodologie et rencontreraient une contre-indication à déployer du THD ?
Quand on double le débit sur un territoire, une entreprise de la zone desservie gagne 0,3 point d’activité ! Ça donne un ordre de grandeur des effets attendus ! Mais dans une zone très isolée, le coût pour amener la fibre est disproportionné par rapport à de tels gains... La solution peut être d’avoir recours à des alternatives, des technologies certes légèrement dégradées par rapport à la fibre mais plus rapides à déployer et moins chères. Aujourd’hui, des entreprises non raccordées souffrent d’un déficit de compétitivité dans certains territoires. Franchir un premier palier avec une technologie alternative peut répondre à leurs besoins immédiats. Notre guide permet justement d’évaluer ces différentes options.

A lire aussi
Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Pollutec Online
Du 1 au 4 décembre 2020
EnvironPro Grand Ouest
Du 8 au 10 décembre 2020
Assises Européennes de la Transition Energétique
Du 12 au 14 janvier 2021