LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Station-e inaugure 5 nouveaux sites à Combs-la-Ville

Recharge électrique

L’opérateur de stations de recharge multiservices vient d’installer de nouveaux équipements à Combs-la-Ville (Seine-et-Marne). D’autres vont suivre dans ce même département. Station-e compte avancer de manière significative cette année dans le déploiement de son réseau.

 

Rimg0

Stations-e a inauguré 5 sites multiservices intégrant de la recharge électrique à Combs-la-Ville, en Seine-et-Marne. Il s’agit de la première tranche d’équipements que l’opérateur va ouvrir dans la commune. Pour cette dernière, l’opération revêt une importance toute particulière puisque ce sont les premières stations de recharge électrique mises à disposition des habitants sur le territoire communal (auparavant, seule une station présente sur le parking d’un supermarché permettait aux possesseurs d’un véhicule électrique de le recharger).

 

Les emplacements des 5 stations (parking de la piscine, place de l’église, commerces de l’Abreuvoir, place de l’An 2000 et ZAC des Portes de Sénart) ont été sélectionnés conjointement par la ville et l’opérateur, dans l'objectif de permettre au plus grand nombre de trouver un point de recharge à proximité.

 

320 sites en Seine-et-Marne

« A Combs-la-Ville, nous installons des bornes en courant continu de 25 ou 50 kW », explique Alain Rolland, fondateur de la société, « nous n’allons pas au-delà car, pour l’heure, la plupart des véhicules ne sont pas adaptés pour des puissances supérieures ». Dans le département de la Seine-et-Marne, l’opérateur vient de signer un contrat pour l'installation de 320 sites.

 

Sur tout le territoire national, il est en train de procéder à de nombreux déploiements, notamment à Epinay/Senart, à Beauvais, à Colmar, à Amiens, et dans plusieurs autres communes près de Toulouse, Bordeaux ou encore Nancy. Station-e a toujours pour objectif d’installer 10 000 sites de recharge en France en 5 ans, dans des espaces publics et privés. Au total, l'opérateur a décidé d’investir 250 M€, soutenu par la Banque des Territoires, et par les fonds Cube IM et Breega.

 

« Nous avons pris un peu de retard, notamment en raison du lancement des schémas directeurs dans les collectivités territoriales (les SDIRVE, Schéma Directeur de Développement des Infrastructures de Recharge de Véhicules Électriques, NDLR), mais nous sommes en train d’accélérer », explique Alain Rolland, « nous en serons à 150 stations ouvertes fin mars et à 300 cet été ».

 

5 € les 100 km

Station-e compte bien s’appuyer sur son positionnement original sur ce marché pour continuer à cheminer sans obstacle financier. En effet, l’opérateur développe depuis son arrivée sur le marché, en 2018, un concept de sites multiservices associant la revente d’électricité pour les véhicules électriques, la diffusion de data sur les recharges effectuées dans les stations, la fourniture de solutions IT et télécoms à l’attention d’opérateurs de solutions smart city, et des services de proximité (autopartage avec Clem, mise à disposition de casiers pour le click and collect…).

 

« Pour nous, il est très important de bénéficier de plusieurs sources de revenus car, dans le contexte actuel, il est difficile d’anticiper les marges brutes sur l'activité de recharge électrique tant le prix d’achat de l'énergie est incertain », souligne Alain Rolland. D’ailleurs, Station-e a pris la décision de maintenir un prix de vente unique, quelles que soient les évolutions du prix de l'électricité, afin de permettre aux utilisateurs de payer en moyenne 5 € pour 100 km.

 

L’opérateur étudie également les possibilités de développement dans d’autres pays européens. Dans cette perspective, il a d’ailleurs déjà conclu plusieurs partenariats, notamment avec Kople en Norvège et Osprey en Grande-Bretagne.

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
2èmes Rencontres des datacenters, des territoires & des données souveraines
Le 30 mars 2023
Assises Européennes de la Transition Energétique
Du 23 au 25 mai 2023