LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

La Région Pays de la Loire choisit une plateforme de données en open source pour optimiser son offre de mobilité

Mobility as a Service

Recenser sur une même plateforme les différentes offres de transport de la Région, leurs tarifs et les informations en temps réel, tel était l’objectif de la Région Pays de la Loire. Un outil qui lui permet d’être également en conformité avec la loi LOM, sur l’ouverture des données.

Rimg0
Interface de la solution Okina côté collectivité

Pour permettre aux voyageurs de planifier leurs déplacements grâce à un système de calculateur d’itinéraires, d’être informés des tarifs et de la disponibilité des services en temps réel, la Région Pays de la Loire vient d’intégrer une nouvelle solution de données de mobilité. Son service d’information aux voyageurs, appelé Destineo, relié aux lignes de bus Aléop de la région ainsi qu’aux 14 réseaux de transport public situés sur le territoire, mais aussi au réseau SNCF, dénombre en moyenne plus de 5 millions de visites par mois. Avec son nouvel outil de maîtrise des données de mobilité, l’idée est d’améliorer l’information multimodale pour les voyageurs.

 

« Des informations sur toutes les mobilités et l’offre tarifaire »

« La nouvelle version de Destineo vise à développer l’usage des transports en commun en faisant connaître l’offre de transport, en améliorant l’accès à l’information multimodale mais aussi en optimisant et en facilitant les correspondances », précise Henry Gaillard, président de Lumiplan qui a mis au point cette solution logicielle appelée Okina. L’outil dont disposait la Région auparavant ne traitait que les données des transports en commun. « Avec ce référentiel, nous apportons des informations sur toutes les autres mobilités mais également sur l’offre tarifaire », détaille Eric Gaignet, président d’Okina. La plateforme intègre ainsi les fiches horaires, les tracés de lignes, les lieux où se trouvent les vélos en libre service ou encore les parkings et les services qui y sont proposés.

 

La plateforme de mobilité open source d’Okina (15 salariés) permet notamment de construire des solutions MaaS (Mobility as a service). Le référentiel propose le même niveau d’informations pour tous les acteurs. Grâce à cet outil, Okina travaille avec trois autres Régions (Centre Val de Loire, Nouvelle Aquitaine et Auvergne Rhône Alpes) et une vingtaine de collectivités. « De nombreuses Métropoles s’orientent vers un système MaaS. Pour mettre en place de type de plateforme, il faut que les données de mobilité soient dans un référentiel open-source », indique Eric Gaignet, qui cible en priorité ce typologie de clients.

 

Des données qui peuvent être exploitées par d’autres systèmes

Pour la Région Pays de la Loire, cet outil permet également d’être en conformité avec la loi d’orientation des mobilités (LOM), qui oblige les collectivités, depuis le 1er décembre 2021, à ouvrir leurs données de transport. « Toutes les informations que nous collectons sont rendues publiques sur une plateforme open data et formatées pour être exploitées par d’autres systèmes. Elles peuvent ensuite être utilisées par les acteurs touristiques, économiques, les étudiants ou servir pour de futurs études », estime le président d’Okina.

 

Enfin, la solution peut assurer la gestion du transport scolaire grâce à son logiciel School-iti, qui accompagne ses clients depuis l’inscription des élèves jusqu’à la gestion des contrats transporteurs en passant par la facturation des familles ainsi que la gestion des dossiers et des titres de transport.

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Les Assises de l'IA et des Territoires - 2ème édition
Le 9 décembre 2022
Hyvolution
Du 1 au 2 février 2023