LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Chauffage intelligent : Enedis teste à Paris la solution de flexibilité de Voltalis

Réseaux

La filiale d’EDF va expérimenter localement la solution de Voltalis permettant de réduire ponctuellement la consommation d'électricité des foyers afin de maintenir l'équilibre du réseau électrique. Une solution déjà utilisée, avec RTE, dans plus de 400 collectivités pour équilibrer le réseau national.

Rimg0

Eviter de lancer les groupes électrogènes en cas d’ « évènement inattendu », comme une crue de la Seine, en réduisant temporairement la consommation électrique des ménages. Tel est le principe de la solution technique de flexibilité qu’Enedis va tester à Paris de novembre 2022 à fin 2023. Une solution développée par Voltalis, entreprise bordelaise spécialisée dans le pilotage intelligent du chauffage électrique résidentiel, dont les outils sont déjà déployés dans plus de 150 000 foyers répartis dans plus de 400 collectivités.


« Nous sommes fiers que les Parisiennes et les Parisiens puissent profiter de notre solution d’efficacité énergétique qui participe déjà massivement à l’optimisation de la consommation électrique au niveau national », a déclaré Mathieu Bineau, directeur général de Voltalis. Depuis deux ans, son entreprise travaille déjà quotidiennement avec RTE pour équilibrer la demande sur le réseau électrique national. Quand un pic de consommation est sur le point de survenir, la solution de Voltalis va momentanément  couper le chauffage à distance (10 minutes en moyenne), ce qui va lisser le pic. On parle alors d’ «effacement diffus» de la consommation.


Avec l’inertie du chauffage, cela n’impacte pas le confort des utilisateurs, assure Voltalis. Concrètement, les foyers chauffés au tout électrique acceptent que soit installé un thermostat intelligent à leur domicile, qui peut donc être contrôlé automatiquement à distance par Voltalis. « C’est gratuit pour eux, car nous sommes rémunérés par RTE pour l’énergie non consommée », précise Mathieu Bineau. « Le bénéfice utilisateur est de disposer d’une application mobile de suivi de consommation qui leur permet de faire des économies significatives sur leurs factures en réduisant jusqu’à 15% leur consommation d’électricité. Côté réseau, notre système permet donc de lisser les pics de consommation et d’éviter d’avoir recours à des solutions polluantes pour y faire face ».


Un premier test d’exploitation locale

Mathieu Bineau, directeur général de Voltalis

Avec RTE, le système de Voltalis permet d’équilibrer le réseau électrique au niveau national. La principale nouveauté de l’expérimentation menée avec Enedis est qu’il s’agit d’une exploitation locale de la solution. Plus précisément, elle va être utilisée sur un périmètre restreint situé dans les 7ème, 15ème et 16ème arrondissements de Paris. La flexibilité est dite « locale » car seuls les clients sur une zone précise vont participer au dispositif. « Pour Enedis, c’est une opportunité supplémentaire d’accompagner la Ville de Paris dans la transition écologique », a déclaré Chloe Pfeiffer, directrice régionale d’Enedis à Paris. « En nous permettant de réduire le recours aux groupes électrogènes en cas de situation exceptionnelle sur le réseau de distribution d’électricité, les flexibilités locales contribuent à construire la nouvelle France électrique au service d’un futur plus durable et innovant ».


Si cette expérimentation répond aux attentes d’Enedis, la filiale d'EDF pourrait l’étendre à d’autres territoires. « Le réseau électrique français sera ainsi doublement équilibré, au niveau national et au niveau local, ce qui sera encore plus efficace », souligne Mathieu Bineau.

 

Objectif : un million de foyers équipés d’ici trois ans

La gestion au niveau local va permettre de gérer plus finement des évènements inattendus qui affectent la disponibilité du réseau électrique. Dans les 400 collectivités qui accueillent la solution de Voltalis, il s'agit par exemple d'un câble coupé, d'un arrêt d’une centrale nucléaire ou encore de l’intermittence des EnR. A Paris, Enedis n’évoque que le risque d’une « crue majeure de la Seine ».

 

« Pendant que l’incident est en cours de traitement, notre solution adapte la consommation à la situation », explique Mathieu Bineau. « Nous pouvons ainsi tenir plusieurs jours en faisant tourner les arrêts temporaires de chauffage sur différents groupes de foyers ».


D’ici à la fin de l’hiver, Voltalis table sur un doublement des foyers équipés de son thermostat intelligent et vise le million d’ici trois ans. Rappelons que la France compte 9 millions de foyers fonctionnant au tout électrique. « Nous allons continuer de travailler avec les collectivités. Elles nous accompagnent dans la promotion de notre solution auprès de leurs administrés ce qui facilite les campagnes de déploiement. De leur côté, elles bénéficient gratuitement d’une solution leur permettant d’appuyer une politique de sobriété énergétique », conclut Mathieu Bineau.

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Ruralitic
Du 23 au 25 août 2022
RUGGEDISED la conférence finale
Le 6 septembre 2022
Tournée de la Transition Energétique - Clermont Ferrand
Le 13 septembre 2022