LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Qualité de l’air : Antony complète son dispositif par des capteurs à pollen

Qualité de l'air

La sous-préfecture des Hauts-de-Seine va déployer 14 capteurs à pollen sur son territoire dans les mois qui viennent. En matière de suivi de la qualité de l’air, cet équipement vient compléter la biosurveillance par les plantes et les différents capteurs fixes installés ces dernières années dans la ville. Explications.

Rimg0
L'application Caeli donne des indications très précises et localilsées sur la qualité de l'air à Antony.

La ville d’Antony poursuit le déploiement de son dispositif de mesure et de suivi de la qualité de l’air, qui avait fait l’objet d’une table ronde lors du Smart Cities Tour tenu dans la ville le 28 novembre 2019. Pionnière en la matière, la sous-préfecture des Hauts-de-Seine vient en effet d’installer 5 capteurs à pollen sur les toits de l’hôtel de ville et de plusieurs écoles. Ces derniers fournissent des informations en temps réel sur la concentration de pollen dans l’air, permettant ainsi aux personnes sensibles d’anticiper le traitement afin d’éviter d’éventuelles crises allergiques. « D’ici le mois de septembre, 14 capteurs à pollen au total seront déployés sur tout le périmètre de la ville, explique Ioannis Vouldoukis, conseiller municipal délégué à l’hygiène, à la santé et aux sciences, cela donnera la possibilité à la mairie de mettre en place les alertes nécessaires, au sujet du pollen de bouleau par exemple ».

Ioannis Vouldoukis, conseiller municipal délégué à l’hygiène, à la santé et aux sciences à la ville d'Antony

Antony a entrepris dès 2015 de s’occuper activement de la qualité de l’air sur son territoire, en lançant une expérimentation de biosurveillance par les plantes. Concrètement, des biostations ont été positionnées à divers endroits de la ville pour suivre l’évolution de certains polluants grâce à des plantes aux vertus dépolluantes. Puis, à partir de 2016, des mesures régulières de l’air ont été réalisées par le LCPP (Laboratoire Central de la Préfecture de Police). Par ailleurs, depuis 2020, 16 capteurs fixes sont installés sur des équipements publics dans tous les quartiers de la ville afin de permettre aux habitants d’être informés en temps réel sur la qualité de l’air extérieur grâce à l’application mobile Caeli. Ces capteurs mesurent les particules fines (PM1, PM2,5, PM10), le dioxyde d’azote (NO₂), et l’ammoniac (NH3), en transmettant les données toutes les 10 secondes. Ce recueil de données s’accompagne chaque année de l’analyse des sols et de la surveillance de la faune aquatique effectuées par le LCPP.

 

70 biostations en service

« Toutes ces initiatives démontrent la volonté de la mairie d'investir sur ces sujets, souligne Ioannis Vouldoukis, la biosurveillance par les plantes est une véritable boîte à outils qui contribue d’ailleurs aux études que nous réalisons sur les îlots de chaleur et de fraîcheur ». Depuis l’année dernière, des bio stations ont encore été ajoutées près des endroits équipés de capteurs. Aujourd’hui, ce sont plus de 70 bio stations qui sont en service dans le périmètre urbain et leur déploiement va se poursuivre. Concrètement, il s’agit de massifs composés de 40 à 50 plantes sélectionnées en fonction des saisons.
« Ces divers dispositifs nous permettent aussi de communiquer dans les différents quartiers, ce qui est indispensable pour impliquer les citoyens et, in fine, favoriser les changements de comportements individuels et collectifs, précise Ioannis Vouldoukis, ils constituent aussi des outils d’information et d' aide à la décision très utiles aux élus et aux services de la ville ». Dans les mois qui viennent, une nouvelle expérimentation débutera : 14 horodateurs seront équipés de capteurs multi usages destinés là encore à mesurer la qualité de l’air, mais aussi le niveau de bruit.

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
14ème Congrès Européen ITS
Du 30 mai au 1 juin 2022
Assises Européennes de la Transition Energétique
Du 31 mai au 2 juin 2022
Tournée de la Transition Energétique - Issy-les-Moulineaux
Le 9 juin 2022