LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

La Bretagne va carburer à l’hydrogène vert

Hydrogène

Pour Loïg Chesnais-Girard, président du conseil régional de Bretagne, sa région possède tous les atouts pour devenir une référence nationale en matière d’hydrogène (H2) renouvelable. Il vient de dévoiler une feuille de route pour développer le H2 sur son territoire, qui répond à des enjeux économiques, écologiques et d’indépendance énergétique.

Rimg0
Loïg Chesnais-Girard, président du conseil régional de Bretagne

Le potentiel de développement de l’hydrogène vert en Bretagne serait considérable, conclut une récente étude* réalisée auprès de 200 acteurs locaux. Le territoire bénéficie à la fois d’un certain savoir-faire autour du "H2", avec près de 80 entreprises travaillant autour de cette technologie, mais aussi d’un fort besoin en consommation énergétique, notamment dans l’industrie des transports maritimes.
Fort de ce constat, la Bretagne entend se hisser au rang de « leader français sur le marché de l’hydrogène renouvelable et ce, à tous les niveaux : des compétences présentes sur le territoire à l’appropriation de ces technologies par les usagers », a déclaré Loïg Chesnais-Girard, président du conseil régional. Il présentait, le 28 octobre, la feuille de route pour développer l’hydrogène renouvelable sur son territoire, à l’horizon 2030. Un plan stratégique dévoilé dans un lieu hautement symbolique : le chantier naval Bretagne-Sud, située à Belz (Morbihan), où sont construits des catamarans en aluminium à motorisation hydrogène.
Cette feuille de route possède clairement un objectif économique. « Il s’agit de structurer et développer un secteur économique innovant et générateur d’emplois nouveaux et/ou issus de reconversions », explique la région. Le développement de l’hydrogène vert participe aussi de la transition énergétique du territoire : « Il s’agit de répondre aux objectifs de la Breizh COP, projet d’avenir pour une Bretagne plus sobre à horizon 2040 (…) qui prévoit notamment la réduction par 4 des émissions bretonnes de gaz à effet de serre à l’horizon 2050 ».
Le développement du H2 en Bretagne répond également à un enjeu de souveraineté énergétique. Rappelons que cette région est très peu autonome dans son approvisionnement énergétique, avec plus de 80 % de son électricité importé. Or, l’hydrogène est justement une solution favorisant la production locale d’énergie (Lire notre dossier dans SCM n°27 : "Hydrogène : pourquoi les collectivités tentent l’aventure ?").


Miser sur les spécificités régionales

Le développement de l'hydrogène vert en Bretagne portera principalement sur l'industrie maritime, les projets smart grids déployés sur le territoire, les énergies marines renouvelables, les applications de stockage (transport et stationnaires) et la logistique de l'agro-alimentaire, autant de spécificités régionales. Sur les 10 projets emblématiques autour du H2, la moitié relèvent ainsi du naval et du maritime.

Concrètement, le plan d’action s’articule autour de trois axes. Le premier est le développement de boucles locales de production d’hydrogène vert, qui prendra la forme d’un appel à projets annuel (quatre d’ici 2023) bénéficiant d’un budget d’aides régionales de 10 millions d’euros. Le deuxième axe est le soutien au développement de la filière bretonne de l’hydrogène, avec notamment des aides aux études sur les nouveaux procédés de production. Enfin, la feuille de route prévoit que la région « montre l’exemple » en réalisant sa propre transition vers le H2, au niveau de son patrimoine portuaire ou aéroportuaire, mais aussi de ses flottes de véhicules terrestres et maritimes.

 

* Étude sur « le potentiel de développement de l’hydrogène renouvelable en Bretagne », portant sur 200 acteurs bretons interrogés, réalisée en 2019 par le groupement Seiya Consulting – Element Energy – Alca Torda, avec le soutien de la Région Bretagne, de Bretagne Développement Innovation et de l’Ademe Bretagne.

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Pollutec Online
Du 1 au 4 décembre 2020
Future Days
Du 1 au 3 décembre 2020
Comment les territoires de confiance amorcent la transition vers la ville intelligente?
Le 3 décembre 2020