LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

[Etude] Transition écologique : le Nord, le Rhône et l’Hérault en tête du baromètre Arthur Loyd

Collectivités

Cette étude dresse un état des lieux chiffré de la progression des investissements liés à la transition écologique dans l’Hexagone. Elle révèle d’importantes disparités entre les régions et met à l’honneur quelques départements.

Rimg0

Le pôle Études et Recherche d’Arthur Loyd (groupe de conseil en immobilier d’entreprise) a publié son baromètre « Attractivité et résilience des métropoles - Transition des territoires ». Une étude intéressante qui révèle que 9,1 milliards d’euros ont été investis au premier semestre 2022 en France pour accélérer la transition vers la neutralité carbone. Ce montant marque une nette accélération puisqu’il est presque égal aux investissements réalisés sur l’ensemble de l’année 2021 dans l’Hexagone.

 

Diverses catégories de données ont été compilées pour établir cet état des lieux. On note que les filières des énergies renouvelables, du recyclage, du traitement des déchets et de la mobilité électrique représentent 70 % des opérations enregistrées.

 

« Pour la période 2022-2023, la crise énergétique liée à la guerre en Ukraine, conjuguée aux incertitudes économiques et au renchérissement du coût de la dette, créé un contexte susceptible de ralentir la dynamique enclenchée dans les investissements liés à la transition climat », estime Cevan Torossian, directeur du département Études et Recherches, « pour autant, l’explosion du coût des combustibles fossiles et les fonds débloqués par l’UE et les États membres devraient encore stimuler la croissance des filières concernées ».

 

12 départements attirent l’essentiel des investissements

L’étude d'Arthur Loyd fait également apparaître d'importantes inégalités territoriales en matière d’investissements dans les filières vertes. En effet, seuls 12 départements concentrent 84% des montants investis depuis 2021. Trois régions tirent particulièrement bien leur épingle du jeu pour le premier semestre 2022.

 

Ainsi, les Hauts-de-France (s’appuyant notamment sur le département du Nord) sont aux avant-postes et captent la part la plus importante des volumes d’investissement liés à la transition énergétique, soit 2,2 Mds d’euros. L’Occitanie (notamment le département de l’Hérault) et Auvergne-Rhône-Alpes (particulièrement le département du Rhône) suivent de près. Les départements de la Seine-Maritime et de la Moselle sont également très bien placés.

 

En revanche, l’Île-de-France ne s’est vu attribuer que 4% des investissements au cours du premier semestre 2022, ce qui représente seulement 14 des 172 projets initiés au niveau national durant la même période. Même si ce score est en légère progression par rapport à 2021, il reste faible pour la plus importante région de France.

 

« Si l’Île-de-France concentre toujours une part importante de la recherche, cette faiblesse des investissements dédiés aux filières de transition obère la croissance future de la région », souligne Cevan Torossian, « cela pourrait d’ailleurs renforcer le décrochage de la région dans la dynamique de création d’emplois, déjà constaté depuis le déclenchement de la crise sanitaire ».

 

Enfin, selon l’étude d’Arthur Loyd, ce sont les territoires éloignés des grands pôles urbains qui bénéficient de la manne la plus importante, soit 69 % des budgets investis. « L’essor des projets industriels liés à l’économie verte offre l’espoir d’une redistribution des cartes dans le dynamisme des territoires », commente Cevan Torossian, « les villes moyennes, hier laissées pour compte de la métropolisation, possèdent aujourd’hui le potentiel pour réindustrialiser la France à travers des filières de transition écologique ».

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
2èmes Rencontres des datacenters, des territoires & des données souveraines
Le 30 mars 2023
Assises Européennes de la Transition Energétique
Du 23 au 25 mai 2023